RIXHEIM : niché dans une anse du fossé rhénan, boucle le carrefour formé par les trois régions naturelles : le Sundgau, la forêt de la Hardt et la plaine de l'Ill. Blottie aux pieds des derniers contreforts du Jura, notre ville se trouve à l'emplacement de l'ancienne intersection de deux voies romaines qui reliaient Argentoratum (Strasbourg) à Augusta Raurica (Augst près de Bâle) et Cambete (Kembs) aux portes de la Bourgogne. Le ban communal s'étend sur 1 952,57 ha et a des altitudes qui se situent entre 365 m (Zuhrenwald) et 232 m (Pont du Bouc). Le nom de lieu est tiré d'un anthroponyme germanique (probablement RICHINO). La désinence en "heim" inscrit le village parmi les noyaux francs bouclant le nord-est sundgauvien.

imageimage

 

ZIMMERSHEIM : Habité dès le néolithique, Zimmersheim et sa région confirment la remarquable concentration des peuplements du nord-est du Sundgau et conservent les traces de l’une des plus importantes villas gallo-romaines jamais découvertes en Alsace. D’autres vestiges ou traces couvrent les périodes de l’âge du Bronze et du Fer, en passant par l’époque romaine puisque le village se situe sur la voie romaine reliant Bruebach à Rixheim, jusqu’au haut Moyen-âge par la présence d’une nécropole carolingienne. Comme nombre de villages d’Alsace, Zimmersheim a connu plusieurs dénominations tout au long de son histoire, qui apparaissent dans des écrits liés aux possessions ecclésiastiques ou seigneuriales. Ainsi, cité pour la première fois vers l’an 1000 sous le nom de Ceumersen, on le retrouve par la suite sous Zumarsheim, Zumersheim et Zumirsheim (au 13 siècle) puis Zimersheim (15è s.) et Zymmerssenn (milieu 16è s.)

La plus ancienne maison de Zimmersheim. Cette maison, sise à l'angle de la rue du monastère et de la rue de l'église, datée de 1558

 

HABSHEIM :  Le ban de Habsheim fut le lieu d'implantation de nombreuses tribus , dès la période préhistorique. - Habsheim connait une domination franque aux VIe et VII e siècles. C'est le surnom du chef franc ‘’Habuchino’', signifiant le Petit Autour qui est à l'origine du nom de Habsheim ( heim=habitat, lieu de résidence du Petit Autour). Habsheim est au XVIII e siècle un village essentiellement viticole. Cette activité va décliner au XIX e siècle et sera remplacée par une activité agricole diversifiée. Du XIX au XX è siècle, à côté de l'artisanat traditionnel, des petites et moyennes manufactures s’installent : tuilerie, scierie, brasserie, tissage…
Favorisé par sa situation sur l'axe structurant qui relie Bâle à Mulhouse, à 9 km au sud- est de cette dernière, Habsheim n'a cessé de se développer et la croissance de sa population se poursuit

 

NOTRE BALADE : Partis du parking du cimetière, notre balade nous a conduit à travers les vergers de Rixheim pour aboutir à Zimmersheim. Delà nous avons poursuivi notre chemin pour aller à Habsheim et revenir à Rixheim notre point de départ.

 

A1 - Trajet