ESCHENZTWILLER est une commune de la couronne périurbaine de Mulhouse située dans le département du Haut-Rhin et la région Alsace. La cellule primitive du village d’Eschentzwiller semble s’être développée dès l’époque mérovingienne sur la ligne de crête, aux abords de la voie romaine de Larga au passage d’Ottmarsheim-Chalampé. L’histoire indique une christianisation précoce, dès les VIIe-VIIIe siècles.

Eglise                     Clé de voute

Les armoiries d’Eschentzwiller, les clés de Saint Pierre, sont figurées sur la clé de voute de l’entrée du clocher de l’église

La quasi-totalité de son territoire occupe les coteaux du rebord oriental du Bas-Sundgau. Le finage d’Eschentzwiller recouvre quatre crêtes découpées par trois vallons. Le plus marqué, celui du ruisseau Mühlbach d’Eschentzwiller-Habsheim, suit le tracé de la faille de Neumühl. L’étang du Vieux Moulin est alimenté par le Mühlbach.

Le blé, le maïs ainsi que des fruits (pommes, poires, cerises, prunes et noix) et des légumes (poireaux, pommes de terre, oignions) sont les principales variétés cultivées autour du village.

BRUEBACH : Le site de Bruebach est occupé depuis le néolithique ancien. Le village est mentionné pour la première fois en 823, sous le nom de Bruchbach. Au IXe siècle, l'abbaye de Masevaux est propriétaire du village. Jusqu'en 1648, Bruebach fait partie des biens des Habsbourg comme avoué de Masevaux. Le village est détruit en 1445 par les Bâlois, en guerre contre les Habsbourg, puis une deuxième fois lors de l'invasion des Armagnacs. En 1622, au cours de la Guerre de Trente Ans, les habitants se réfugient à Mulhouse pour échapper aux exactions des Suédois. Douze ans après, Bruebach devient le quartier général du maréchal de France.

L'église Saint-Jacques-le-Majeur conserve son ancienne tour romane datant du XIIe siècle. Une particularité, pour entrer dans cette église, il faut utiliser une petite porte latérale : pas de portail.

LANDSER est situé sur la bordure orientale du Sundgau, non loin de la plaine du Rhin et de la forêt de la Hardt, à 10 km au sud de Mulhouse, à 7 km au nord-ouest de Sierentz et à 7 km au sud-ouest de Habsheim.

HISTOIRE DE LANDSER   (CTRL + Clic)

 

NOTRE BALADE : Nous sommes partis du parking de la mairie pour rejoindre Bruebach à travers champs et bois. Après une petite pause à l’église de Bruebach, direction Landser en suivant le ruisseau Mülhbach qui alimente divers petits étangs.

Juste avant Landser, une remontée à travers les champs nous ramène à notre point de départ. Beau temps chaud. Un petit parcours de 8,250 kms agréable et facile.

Notre trajet