013

Muntzenheim (Muntzen en alsacien) fait partie du canton d'Andolsheim et de l'arrondissement de Colmar. Les habitants sont appelés les Munzenheimois. Le village se trouve à une dizaine de kilomètres à l'est de la ville de Colmar, sur la route départementale D 111. Le village est traversé au nord par le canal de Colmar.

Muntzenheim entre dans l'histoire écrite à l'époque mérovingienne par une charte de l'abbaye de Munster datée du 4 mars 673. Le nom de l'agglomération est alors orthographié "Monesensisheim". À l'exception d'une lame de silex du Néolithique, nul vestige ne témoigne d'une occupation humaine sur les terres de Muntzenheim. En 675, le village est cité pour la première fois lors d'un don en main d'œuvre et revenus du roi Childéric II à l'abbaye de Munster. Muntzenheim fait alors partie du fisc royal. Une tombe de l'époque a livré au xixe siècle quatre pièces d'orfèvrerie. Au xe siècle, le village passe aux mains des comtes de Horbourg. L'abbaye d'Erstein (Bas-Rhin) y fonde une cour domaniale1 en 1323.

Vers 1324 Muntzenheim est vendu avec l'ensemble des revenus et biens aux comtes de Wurtemberg. Dès 1329, Ulrich de Wurtemberg engage les revenus du village auprès des Ribeaupierre: son successeur Eberhard II leur préfère les seigneurs de Rathsamhausen en 1366, puis les Ribeaupierre reviennent en 1400. Entre les xive et xvie siècles les deux familles se partagent la jouissance du village.

Entre 1544 et 1548 les Wurtemberg introduisent la Réforme luthérienne, de même que sur les autres terres leur appartenant, selon la coutume qui voulait que la religion du prince soit aussi celle de son royaume et de ses sujets. Cet usage est d'ailleurs confirmé en 1555 à Augsbourg et en Bavière, là même où avait été énoncée en 28 articles la profession de foi luthérienne en 1530.

Dans les années 1680, la paroisse subit, avec l'arrivée des intendants, la loi du Simultaneum, mais la population reste majoritairement protestante. Le curé catholique ne résiste pas à la Révolution: prêtre réfractaire, François-Joseph Broly est arrêté en 1793, puis exilé à Quibéron, d'où il est emmené à Cayenne. Personne ne l'a remplacé depuis.

Le village à vocation essentiellement agricole, ne s'est que récemment tourné vers l'industrie.

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Muntzenheim

NOTRE BALADE : C'est lors d'une marche populaire (10 km) que nous avons découvert Muntzenheim, Bischwihr et longé le canal de Colmar. Jolie promenade le long du canal où nous étions accompagnés de cygnes et de leurs cygneaux.

voir l'album photos : Muntzenheim