Col du Calvaire (1)

COL DU CALVAIRE :

Le col du Calvaire (altitude 1144m) se situe à proximité du col du Bonhomme par lequel passe la N 415 reliant Colmar à Saint Dié. De Colmar, prendre la direction de Saint Dié par le Col du Bonhomme. Traverser Kaysersberg et Hachimette sur la N 415, et au rond point à la sortie de Hachimette, prendre la Direction " Orbey - les Lacs ". A Orbey, rester sur la direction " les lacs - Pairis ". On arrive au col du calvaire après la traversée de Pairis et une belle montée par le lac Blanc. Le col se situe à 2,5 km après le lac.

 

CIMETIERE DUCHESNE :

Cet endroit a été nommé ainsi en l’honneur du commandant Henri Duchesne, chef de bataillon du 215 ème RI, mort au champ d’honneur en 1914. À cet emplacement était établi le camp arrière français. Le cimetière, crée en 1924 regroupe les tombes de 408 soldats Français dont seize regroupés dans un ossuaire.

 

LAC BLANC :

Le lac Blanc est un lac d'altitude du massif des Vosges. Il se situe sur le ban de la commune d'Orbey en Alsace. Une importante roche appelée Rocher Hans domine le lac, elle-même coiffée d'une statue de la Vierge.

  • Altitude : 1 055 m
  • Surface : 29 ha:
  • Profondeur maximale : 72 m

Le lac Blanc est relié par une conduite au lac Noir situé 120 mètres en aval, où une centrale hydroélectrique permet la production d'électricité par turbinage aux heures pleines. Aux heures creuses, l'eau est pompée du lac Noir pour la recharge du lac Blanc.

 

LAC NOIR :

Le lac Noir est un lac d'altitude du massif des Vosges. Il se situe sur le ban de la commune d'Orbey en Alsace. Son émissaire est le "ruisseau du lac Noir" qui rejoint la Weiss juste avant Orbey.

  • Altitude : 955 m
  • Surface : 14 ha
  • Profondeur maximale : 45 m

UNE CENTRALE HYDRO-ELECTRIQUE :

Une centrale hydro-électrique y a été construite entre 1928 et 1933 par René Koechlin. Il s'agit là de la première Station de Transfert d’Énergie par Pompage/Turbinage (STEP). Le lac Noir est relié au lac Blanc (120 mètres plus haut) par une conduite qui permet la production d'électricité par turbinage aux heures pleines en alternance avec la recharge du lac Blanc, plus élevé, par pompage aux heures creuses. Elle développe une puissance de 80 MW pour 4 alternateurs.

Lors de la mise en exploitation en 1934, la canalisation qui relie les deux lacs se rompt. L'eau s'abat sur le toit du bâtiment et celui-ci s'effondre. L'accident provoqua la mort de neuf personnes, et laissa un survivant. L'usine est ensuite remise en service en 1938.

À l'arrêt depuis des inondations en juillet 2002, la centrale devrait être remplacée par une station plus petite mais plus efficace avec 50 MW produits pour 1 alternateur. Un investissement de 50 millions d'euros est prévu chez EDF d'ici 20121. La convention liant l'exploitant à la collectivité a été signée le 16 novembre 20112. Le montant total des travaux s'élèvera à près de 70 millions d'euros. Le chantier, prévu pour durer 6 ans, devrait employer une centaine de personnes.

 

LA BALADE :

Depuis le col du calvaire descente jusqu’au “Gazon l’Hôte” puis remontée au cimetière Duchesne et retour au col du Calvaire : 6 kms sans difficulté.  (voir le trajet) Beau temps agréable le jour de la balade