Griesbach, c'est : la tête dans le massif vosgien et les pied dans le vignoble...

Le village est niché dans un étroit vallon surplombé par la colline -les Koepfeler- bordé à l 'est par le Hasenberg et à l'ouest par la forêt du Schlosswald recouvrant le Schwarzenberg, qui lui même porte la ruine du château-fort le Schwarzenbourg.

Griesbach a longtemps partagé le sort de Gunsbach situé sur la rive gauche de la Fecht. Ces deux localités n'appartenaient pas au territoire de la ville de Munster, c'étaient des terres impériales dépendant à l'origine du Pflixbourg.

Le nom de ce village est apparu en 1239 sous Grunzensbach, qui signifie « Ruisseau de Gravier ». Le village d'observatoire pendant la Première Guerre mondiale.appartenait au Hattstatt en 1285, aux Hus en 1379, puis aux Rappolstein en 1434 qui y introduiront la Réforme. Le château de Schwarzenburg, bâti en 1261 par l'avoué de l'abbaye de Munster, dépendait des évêques de Bâle depuis 1262. Il fut restauré vers 1500 et détruit par les guerres du XVII ème siècle. Griesbach-au-Val servit de poste d'observation durant la 1ère guerre mondiale.

NOTRE BALADE :

Partant en haut du village, nous avons suivi le sentier marqué "Hêtraie" (3 heures). C'est un circuit en boucle sur les hauteurs de Griesbach qui permet d'avoir de belles vues sur la vallée de Munster et des villages environnant comme Gunsbach.